Aux Sangliers d'Arbonne

dimanche, octobre 29, 2006

P'tit tour au bord de l'A6 ...

Changement d'heure ce matin, mais cela n'a perturbé personne sauf Martial (Si tu arrives avec une heure d'avance, tu peux tout de même venir :O) ... Il y a aussi toujours des petits soucis du démarrage, Bruno a crevé avant même le départ, j' ai juste eu le temps que prendre la photo de sa roue avant qu'il monte en voiture pour la réparer !

Direction Arbonne, en l'absence du Président et en comité réduit, on revient sur nos terres. Il tombe une petite pluie bien fine et pénétrante, du genre crachin breton, pas top pour le retour de convalescence de Christian et de José. Jean-Claude a prévu un parcours de santé pour les deux rescapés ... Euh, voilà le Yeti qui arrive en panique directement au parking, je ne sais plus très bien la raison invoquée ... Une sombre histoire de fourrure ? Bon Fabien t'es prêt ?:-)


Enfin on est parti ! ... A droite, à gauche, à droite, si on allait un peu par là !? ... José et Bruno en tête, hyper motivés après des semaines d'abstinences ... Christian G, lui se réserve pour le final ;-)

On sent que le parcours a été chiadé, nous voici le long de l'autouroute A6, un jour de départ en vacances, à quelques encablures du parking ... Et bien çà même le président, il ne nous l'avait jamais fait !! Bien que proche, je n'arrive pas à entendre ce que Jean Claude est en train d'hurler ...
"Quoi, elle est pas chouette mon A6 ?" ... "Puisque je vous dis que c'est par là, non y a pas de côtes dans ce coin ! C'est du plat roulant jusqu'à Paris !"

On finit tout de même par sortir de cet enfer, grâce à Yeti qui reprend les commandes, pour nous ramener vers le chemin blanc, bien plus sympathique ... Mais alors que nous commençons tout juste à chauffer, vlà ti pas que notre bon José s'entiche d'une crevaison revèche, de celles où il te faut 2 ou 3 pompes pour en venir à bout, heureusement il y a toujours un bon sanglier pour te filer un coup de main ! "C'est où qu't'as crevé ?"

Les sangliers ont des visions différentes de la mécanique, à vous de choisir :
La tendance Cuisine nouvelle de Bruno, sans huile ... çà couiiiinne, ou çà casse !

Ou la version Charcuterie corse de Batman, qui a découvert l'origine de son manque de performance ! Les roulements, soi disant étanches de ses Mavics étaient bourrés au sable de fontainebleau et à la boue accumulée depuis des mois, un beau démontage dans les règles de l'art (ou lard ?) et tout rentre dans l'huile ... Bon j'attends le vote de la horde ...

On finit par repartir tout doucement vers la fin du chemin blanc, Jean-Claude parle sans cesse de revenir aux voitures, vers 11h00, il accepte tout de même la monté de la troisième garce, pour passer sur le plateau, histoire de me pas avoir fait que du plat roulant ! Au sommet le petit lac a changé de physionomie, presque à sec, il laisse apparaitre des pierres qui forment une retenue d'eau ... Le président avait-il déjà vu cela ?

Jean-Claude sait bien manoeuvrer la troupe, nous voici déjà dans la descente des fougères puis le retour par la côte Napoléon, bon moment pour attaquer le sprint final, emporté dans le groupe des faibles débutants après une lutte acharnée par Jean-Claude lui même, précédé de Christian et de José en grande forme (oui, il faut toujours mettre dans ce cas le dernier en premier, vous m'avez compris :O) ... En plus je ne suis pas sûr du classement, il y a toujours des magouilles et des arrangements dans ce groupe, où l'aspect culinaire prend le pas sur la préparation physique ... Confirmez moi que c'est ok ? De toutes façon, je suis tranquille Jean-Claude n'arrive pas à ce connecter sur ce site, ni même à y laisser un message ;-)

Le José's Bar est ouvert ... Ah mon José là c'est le grand jeu ! Sans rire, ton pot est ultra homologué, pas vrai Batman ?... Meurseault, Morgon et Graves ... Benjamin brille la place du président se tapant un bon jus de fruit ... La devise du jour est de Christian G : "Mieux vaut une place pour les burnes qu'une place dans l'urne", nous replace dans la vraie valeur des choses de la vie ! Christian trouvait que finalement la difficulté du jour était parfaitement adaptée à une reprise en douceur suite à sa descente en cave.

Bruno dans le pâté après le sprint ... Patrick, c'est bien raisonnable deux verres à la fois ?

Euh José ... Il te reste un peu de Graves ? ... La délicate charcuterie qui accompagnait, nous a transporté jusqu'en Corse. Hé, c'est vrai on pourrait aller y faire un petit tour pour la sortie annuelle, idée à creuser ?
Bonne semaine à Tous
Philou

2 Commentaires:

  • C'est pas le classement à l'envers ce podium ???
    Forcément, philou, il le maîtrise moins celui là !
    Il n'est pas au milieu de ce peloton pour observer ce qu'il se passe..........

    By Anonymous bruno, at 30 octobre, 2006 21:01  

  • Et Bien je vois que tu ne le connais pas plus que moi ... Il me semblait bien que tu n'étais pas loin derrière :)

    By Anonymous Philou, at 31 octobre, 2006 10:06  

Enregistrer un commentaire

<< Home