Aux Sangliers d'Arbonne

dimanche, octobre 08, 2006

T'en veux du spore ?

Y a des jours comme cela, tu sens que quelque chose ne va pas aller ! Déjà ce matin, çà part mal, j'ai la tête dans le seau et plus de 10 mn de retard sur l'horaire officiel ! Ouah ils sont cools de m'avoir attendu ... Direction l'écluse de Bois le
Roi, histoire de goûter de ce magnifique Gr2 qui longe la Seine. 16 Sangliers à l'appel du beau temps et en pleine forme, une belle petite troupe ... Mais dès les premiers mètres, il y a du grabuge, 2 chutes sur la descente de la passerelle transformé en patinoire par l'humidité locale et une crevaison d'Edouard, çà part mal !

Pourtant le temps, le lieu, la température, tout se prête à une délicieuse sortie, le Gr 2 est tout simplement merveilleux avec ses petits sentiers pentus, ses petites maisons et sa vue imprenable des bords de Seine et ses villages Jazzistiques ... Euh, j'en vois qui rigolent en haut des côtes ;-)

Bon on a juste le festival du Stéphane fantastique avec ses creavaisons à répétition, je ne sais pas combien de chambre à air et de coups de pompe qu'il a filer sur son pneu avant, il ne regarde pas à la dépense et le reste du groupe toujours là pour lui filer un coup de main, chouette les copains ! Il y a guère que le président la tête dans la carte qui mijote déjà le sprint à moins qu'il soit encore paumé comme d'hab ... Euh ! on est où là ?
Encore un petit bout de forêt et nous débouchons sur un champ à escalader, jean claude est en forme !

Le président a bien conscience que nous ne finirons jamais dans les délais ! Dès qu'il peut, à la faveur d'un regroupement et après les coups de pompes, il envoit les gaz, posant de ce fait le reste de la troupe .... Voilà ce que cela donne vu de l'arrière, les sangliers souffrent !!!

En tête de la course cela n'est guère mieux, Philippe A croise et recroise le reste de la troupe, par là ! non par là ! Ah Faut reconnaitre que ce n'est pas facile ! Il n'y a que le président qui connait le chemin, et encore !

A la sortie d'une voie ferrée, nous faisont la connaissance d'une charmante demoiselle guide les sangliers dans Héricy
Encore une petite montée sur la route près de Fontainebleau où le président nous mène en bateau laissant le doute s'installer à chaque croissement et lançant de faux pré-sprint pour casser le rythme ! Nous on préfère le charme des petits Denecourt où il fleure bon le spore champignonnesque ... A ce propos nous tombons sur une nouvelle salle de spores, Jean-Claude est le premier à l'inaugurer ! C'est quoi c'est grosses boules Christian ?




Laurent aussi mais dans une moindre mesure, sauvé par son incroyable puissance d'accélération (qui n'a pas laissé son vélo en travers du chemin !?).

Après ces jeux puérils, place au sprint, le président, carte à la main, nous fait le coup d'attendre les retardataires (Mon Oeil !!). Pendant qu'une partie des sangliers attaque dans le vif du sujet, dévalant la pente vers la Seine et prenant les berges. Le chemin n'est pas très large pour les sangliers, bordé de rondins de bois, de pierre et traversé de dos d'ane qui te font raquetter ton spad dans tous les sens! Bref, il n'offre pas les conditions optimales pour le sprint ... Soudain stupeur et trenblement ! Edouard, après s'être frotté contre Patrick dans un but inavouable, se retrouve projeté contre mon dérailleur qui se charge de lui faire une découpe en règle d'une bonne partie de ses beaux rayons .... Aie Aie Aie ! la roue se bloque net et voici le pauvre Edouard projeté tel Icare dans les airs, il attérit lourdement sur le macadam brisant son casque en deux, Gasp !!! Heureusement qu'il est solide l'animal ! Décidément les bords de la Seine, c'est un coin à casques, une histoire de péniche de les casser ici !?!
Même pas mal ! ... enfin ....

Pour changer un peu notre classement, nous allons donc décerner, pour ce we, le podium des malheureux du jour :
1er Edouard pour sa chute frayeur !
2iéme Jean Claude, le seul à faire du spore avec ses oreilles !
3ième Stéphane le roi de la pompe !
Pendant que je repars sur Paris et Mathias de dépit de ne pas avoir fait valider sa 3ieme place sur le podium non officiel, les sangliers se tapent la cloche avec le pot du président ...
Hummm ! Champagne et vin rouge, pains surprises au jus de fruits, Charcuterie en tout genre, bonne tortorre pour sangliers, de l'oreille je crois ?

Merci Président (1er du classement non officiel) ... Pour l'occasion nous avons la visite surprise du caviste Seine Portais ... C'est quand que tu reviens Christian G ?
Bonne semaine à tous, amicalement
Philou
Ps : Edouard, comment vas tu ?

3 Commentaires:

  • Très bon reportage philou... en ce qui me concerne, j'ai la carrosserie rayée, voir la tôle atteinte !!! Plus de peur que de mal, quoique...Le vélo il vient d'avoir une nouvelle roue avant, et sera fin prêt pour dimanche, mais je ne participerai plus aux sprint....ça laisse des chances à certains... A dimanche...

    By Anonymous edouard, at 10 octobre, 2006 22:50  

  • Oui Edouard, tu nous a fait une grosse frayeur ... En rentrant à la maison, je me suis rendu compte que j'avais aussi de la mécanique à faire, on ne coupe pas impunément les rayons d'édouard comme cela ! J'en suis quitte pour un nouveau cable de dérailleur ... Pour les sprints, il faut que nous soyons plus prudent, mais tu as noté, Patrick était dans les premiers, alors qu'il était retombé le we précédent ... Il faut accepter qu'en VTT, comme en vélo on peut tomber. Pour la règle il faudrait s'accorder pour ne pas zigzager de façon à ne pas couper la trajectoire d'un autre ... Et s'assurer que le terrain est propice au sprint ... Pas facile, On en reparle tous ensemble ..; A Dimanche

    By Anonymous Philou, at 12 octobre, 2006 12:38  

  • Edouard,
    Une nouvelle roue ?
    Ca s'arrose !

    By Anonymous Patrick, at 13 octobre, 2006 13:57  

Enregistrer un commentaire

<< Home